10 mai 2008

LE CHOC

Le système financier international est comme un de ces grands casinos que l’on voit dans la série hollywoodienne « Ocean eleven ». Tant l’appât du gain et le goût du risque prend des proportions de pandémie majeure. Après avoir joué avec l’argent des autres, les courtiers et autres financiers d’un système qui ont fait du dérèglement une règle, se tournent vers les idées d’un vieux sage qui n’a pas cessé depuis des décennies de se retourner dans sa tombe : Sir John Maynard Keynes, l’apôtre de la régulation des forces du... [Lire la suite]
Posté par roodyedme à 13:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 avril 2008

" Bonjour et Adieu à Aimé Césaire "

 Aimé Césaire n’est plus ! Un mapou est tombé, comme on dit chez nous. C’est toute une vision de nous-même,  peuples caribéens, qui s’est estompé dans les brumes de la mort de ce prince de la littérature antillaise. Mais que dis-je ? Aimé Césaire n’est plus physiquement, mais son patrimoine demeure vivant. Cette quête du « nègre fondamental » est la négation des grands récits sur « l’universalité » d’une civilisation unique;  la vision de Césaire a donné un grand coup de balai dans le fatras... [Lire la suite]
Posté par roodyedme à 22:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 avril 2008

" LES RAISINS AMERS DE LA COLERE "

La crise s’est envenimée et pour l’heure le pays est un vaste et terrible cri de colère dont la justification n’est nullement contestable. Mais attention, tous les secteurs du pays doivent se montrer à la hauteur d’une situation qui menace de dégénérer en violence généralisée en nous enfonçant dans la logique désespérante du pire. D’autant que des mots d’ordre habiles et pervers se glissent ici et là dans des interventions dans les médias. Ne dit-on pas souvent que l’enfer est pavé de bonnes intentions. Tout peut se cacher... [Lire la suite]
Posté par roodyedme à 22:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 avril 2008

LE MOT DE LA "FAIM"

Un mot court dans la ville pour décrire les dégâts de l’inflation sur le panier de la ménagère et,  dans un pays où la majorité des ménagères n’ont pas du tout de panier, l’onde de choc de la crise inflationniste prend des proportions inquiétantes. Allez savoir pourquoi, la malice populaire désigne sous l’appellation de chlorox, ce phénomène de « grangou » lié au fait que les produits de première nécessité soient hors de prix. Il arrive que des populations d’ici ou d’ailleurs créent de nouveaux concepts ... [Lire la suite]
Posté par roodyedme à 12:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 avril 2008

LE MATIN: UN SIECLE ET UN AN

Notre journal a 101 ans, ce 1er avril. L’année dernière, nous avons célébré un centenaire salué avec chaleur par toute la communauté nationale et nos nombreux amis de l’étranger, ce qui nous donne du courage et de la détermination pour engager l’aventure au moins cent autres années de plus, en continuant à accompagner les forces vives de notre pays sur le chemin de cette lutte titanesque contre le sous-développement, l’intolérance et la tentation totalitaire. Cher lecteur, c’est un journal encore plus déterminé à vous... [Lire la suite]
Posté par roodyedme à 18:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 mars 2008

UN NOUVEAU CONCEPT POUR LA CAPITALE ?

Quelque chose de remarquable, même si encore marginale se dessine pour la ville de Port-au-Prince. Des initiatives au Bel-Air et à Carrefour feuilles annoncent une meilleure prise en charge de ces quartiers sur le plan de la sécurité et de l’environnement. Un reportage de notre confrère de la rue du Centre signalait le fonctionnement de brigades de nettoyage des 27 quartiers de Carrefour Feuilles et la mise en place d’un centre de tri et de traitement de déchets qui a déjà produit une certaine quantité de briquettes prête... [Lire la suite]
Posté par roodyedme à 13:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 mars 2008

UNE DATE, UNE HISTOIRE ...

Voilà un jour qui, chaque année, gagne en symbolisme et qui devient de moins en moins une simple commémoration pour se transformer en une journée de profondes réflexions. Et cela parce qu’il a existé, entre autre, des Clara Zetkin et Rosa Luxembourg, ces femmes du début du siècle dernier, qui ont su forger l’avenir. Les organisations féminines ont affûté, au fil des années, leur stratégie de combat, au milieu d’un environnement hostile qui les faisait passer pour des « chipies castratrices », et, avec le support de... [Lire la suite]
Posté par roodyedme à 13:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 février 2008

NOUVEAU ROMAN OU ENTREPRISE D'EFFRACTION DU LANGAGE

La rubrique culturelle de notre journal consacrait, la semaine dernière, un article à la disparition de cet icône du Nouveau Roman qu’était Alain Robbe-Grillet. Cet écrivain controversé qui avec Michel Butor, Nathalie Sarraute et quelques autres faisaient peser sur le récit traditionnel « l’ère du soupçon ».Il s’agissait à l’époque de mettre à mort le récit traditionnel et de proclamer la déchéance du héros. La notion de personnage subit dès lors les assauts les plus rudes de ceux qui prétendaient révolutionner l’écriture romanesque... [Lire la suite]
Posté par roodyedme à 10:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 février 2008

LES HÉRITIERS

Au moment où nous écrivons cet éditorial a lieu la convocation du Premier ministre Jacques Edouard Alexis. Depuis deux semaines la tension monte dans notre capitale et les grandes manœuvres ont lieu de part et d’autre d’un échiquier politique qui se cherche une définition entre pluralité et consensus. La convocation du Premier ministre a entraîné dans son sillage le retour à une rhétorique virulente et à quelques réflexes antédiluviens de la politique de « caponage » à l’ haïtienne qui refusent de mourir.Mais derrière cet événement... [Lire la suite]
Posté par roodyedme à 10:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 février 2008

QUAND CASTRO S'EN VA

Fidel Castro décide officiellement de se retirer du pouvoir à la Havane. Un départ attendu mais qui a quand même fait un effet boule de neige dans le monde, beaucoup s’attendait à que ce départ se fasse « 2 pye devan » et que la mort seule arracherait Fidel du pouvoir. Le vieux dictateur a voulu se réserver une autre manche, celle de laisser planer son ombre encore vivante sur les destinées d’une révolution qu’il aura voulu invincible. L’homme au treillis vert souhaite se métamorphoser en « soldat des idées » et... [Lire la suite]
Posté par roodyedme à 12:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]