29 février 2008

NOUVEAU ROMAN OU ENTREPRISE D'EFFRACTION DU LANGAGE

La rubrique culturelle de notre journal consacrait, la semaine dernière, un article à la disparition de cet icône du Nouveau Roman qu’était Alain Robbe-Grillet. Cet écrivain controversé qui avec Michel Butor, Nathalie Sarraute et quelques autres faisaient peser sur le récit traditionnel « l’ère du soupçon ».Il s’agissait à l’époque de mettre à mort le récit traditionnel et de proclamer la déchéance du héros. La notion de personnage subit dès lors les assauts les plus rudes de ceux qui prétendaient révolutionner l’écriture romanesque... [Lire la suite]
Posté par roodyedme à 10:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 février 2008

LES HÉRITIERS

Au moment où nous écrivons cet éditorial a lieu la convocation du Premier ministre Jacques Edouard Alexis. Depuis deux semaines la tension monte dans notre capitale et les grandes manœuvres ont lieu de part et d’autre d’un échiquier politique qui se cherche une définition entre pluralité et consensus. La convocation du Premier ministre a entraîné dans son sillage le retour à une rhétorique virulente et à quelques réflexes antédiluviens de la politique de « caponage » à l’ haïtienne qui refusent de mourir.Mais derrière cet événement... [Lire la suite]
Posté par roodyedme à 10:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 février 2008

QUAND CASTRO S'EN VA

Fidel Castro décide officiellement de se retirer du pouvoir à la Havane. Un départ attendu mais qui a quand même fait un effet boule de neige dans le monde, beaucoup s’attendait à que ce départ se fasse « 2 pye devan » et que la mort seule arracherait Fidel du pouvoir. Le vieux dictateur a voulu se réserver une autre manche, celle de laisser planer son ombre encore vivante sur les destinées d’une révolution qu’il aura voulu invincible. L’homme au treillis vert souhaite se métamorphoser en « soldat des idées » et... [Lire la suite]
Posté par roodyedme à 12:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 février 2008

« LA CASE DE L'ONCLE SAM »

Le super Tuesday a eu lieu ce mardi et a vu le sénateur John Mc Caine s’installé de plus en plus confortablement dans le fauteuil de candidat principal du parti Républicain à la maison blanche.Du coté des Démocrates le jeu reste ouvert même si Hillary Clinton a remporté deux importants Etats : New York et la Californie qui lui ont apporté un nombre consistant de délégués et qui la place en tête de la course à l’investiture pour le parti Démocrate. La course demeure encore serrée et le suspens risque de durer pour les... [Lire la suite]
Posté par roodyedme à 11:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 février 2008

KENYA : ATTENTION AU SCÉNARIO RWANDAIS

La situation au Kenya préoccupe le monde entier et spécialement ceux qui partagent les souffrances des peuples africains trop souvent déchirés par des conflits inter-ethniques instrumentés par des politiciens.Depuis la proclamation des résultats électoraux qui a déclaré vainqueur l’actuel président Mwai Kibaki, le pays devient fou et s’embrase à un point que l’on parle déjà de 70.000 réfugiés. La scène terrible d’une église incendiée faisant plus de 35 morts dont des femmes et des enfants rappelle des situations similaires... [Lire la suite]
Posté par roodyedme à 11:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 février 2008

" IL ÉTAIT UNE FOIS DANS L'EST "

La montée des eaux du lac Azuei et la présence en République Dominicaine du virus h5n2 montre que dangers et menaces peuvent venir de part et d’autre de la frontière. Et que les deux pays sont liés dans leur chair par un destin commun. Il ne s’agit pas de mettre « tous nos œufs dans le même panier ». Il s’agit de regarder en face la réalité globale de l’île Quisqueya où le malheur des uns ne fait surtout pas le bonheur des autres. La situation est telle qu’aujourd’hui qu’en plus de la diaspora haïtienne travaillant... [Lire la suite]
Posté par roodyedme à 10:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 février 2008

GOUVERNANCE ET COMMUNICATION

Si le discours des Gonaïves n’a pas convaincu tout le monde, il aura eu le mérite de soulever un pan du voile qui obscurcissait notre vision sur l’avenir d’Haïti. Le Président tout en reconnaissant une baisse sensible de l’insécurité par rapport à la conjoncture de 2007, a refusé la banalisation du phénomène en déclarant que chaque nouveau kidnapping est de trop.Ce qui inquiétait les citoyens ,c’était le fait que pour contrecarrer les alarmistes, le pouvoir semblait prôner la logique du moins pire, pendant que le monstre... [Lire la suite]
Posté par roodyedme à 10:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]